Je vous propose aujourd’hui une alternative plus légère au gâteau classique à base de chocolat et possédant un IG plus intéressant.

Comment faire ?

On remplace les matières grasses habituelles, beurre, margarine, huile, purée d’oléagineux ( bien que déjà plus léger…) par de la crème végétale. Ici j’ai choisi de la crème d’amande liquide ( que l’on trouve dans toute les grandes surfaces ), l’une des plus légère avec 8% de MG contre + de 15% pour la soja.

On choisit une farine à index glycémique bas ( IG ) , ici c’est la farine d’orge ( je vous laisse aller sur cette page si vous souhaitez quelques infos ).

On peut diminuer la quantité de sucre d’au moins 1/3 sans trop de risque et, comme ici, utiliser du sucre de coco dont l’IG est affiché inférieur à 30.

Concernant l’index glycémique bas du sucre de coco, que faut -il en penser ? Info ou intox ?

Alors il est vrai que le sucre de coco est présenté partout, quel que soit le fournisseur, comme ayant un IG inférieur à 30, ceci dit, un sucre reste un sucre me direz vous et beaucoup se pose des questions sur la fiabilité de son IG.

On peut en effet se poser la question puisque contrairement à l’agave, essentiellement composé de fructose ( sucre à IG bas ), le sucre de coco a une composition ( concernant ses sucres ) très proche du sucre de canne.

Alors que faut il en penser ? Ce que je peux vous dire et qui me semble important car concret, c’est que des diabétiques en utilisent ( en petite quantité évidemment ) et observent tout même une légère monté de leur glycémie mais bien moins qu’avec un sucre classique. Donc c’est plutôt encourageant tout en laissant quand même un peu perplexe pour un IG de 30…

Pour ce qui est du moins concret, on observe dans sa composition une différence de taille par rapport au sucre blanc, c’est sa teneur en fibres ( +/- 4g ) . Et les fibres permettent bien de diminuer l’IG d’un aliment, tout spécialement lorsqu’il s’agit de l’inuline…Donc une piste qui va dans le bon sens…du moins pour un IG inférieur au sucre blanc…

Il semblerait également que parmi les sucres composant le sucre de coco, il y aurait du D-xylose, un sucre qui permet de diminuer le pic glycémique post-prandial…Encore une piste plutôt sympa …

Voilà ce que je peux vous dire sur ce sucre, mais quoi qu’il en soit un sucre reste un sucre et doit être consommé TOUJOURS avec modération et de façon TRÉS occasionnelle :-)

Ingrédients ; 8 portions ( moule 24 cm )

180 gr de chocolat 66% de cacao

70 gr de farine d’orge mondé

30 gr de poudre d’amande

45 gr de sucre de coco

1 c à c + 1/2 de levure ( SGSP)

200 ml de crème d’amande ( briquette )

2 oeufs

Une pincée de sel gris

Faire fondre au bain marie le chocolat ( de préférence sur feu éteint et à couvert ).

Mélanger la farine, la poudre d’amande, la levure, le sel et le sucre.

Fouetter les jaunes d’oeufs avec la crème végétale avant d’ajouter l’ensemble au chocolat fondu, mélanger puis verser sur l’appareil précédent.

Monter les blancs en neige, les ajouter à l’aide d’une Maryse en plusieurs fois et avec délicatesse ( mouvement d’enrobage de bas en haut ).

Une fois les blancs bien enrobés, verser la pâte dans un moule ( à tarte ) recouvert d’un papier cuisson, enfourner 10 minutes dans un four préchauffé à 180 puis 15 minutes à 170°C ( ne pas ouvrir le four au moins les 15 première minutes…).

:bye:

Note ;

Petite précision ; il est possible que le gâteau ne soit pas assez sucré pour vos papilles ( en attendant d’être désintoxiqué du sucre….), vous pouvez si c’est le cas saupoudrer un peu de sucre glace sur le dessus, c’est peu mais souvent suffisant.

%d blogueurs aiment cette page :