Je vous propose une idée de recette aux accents du sud ; de la farine de pois chiche, des tomates, de la tapenade, du basilic…. Une idée pour un repas plutôt léger mais équilibré alliant des protéines animales et végétales, contenant peu de matières grasses et composé de glucides à index glycémiques bas.

Les petits appétits pourront accompagner cette tarte moelleuse d’un mélange de crudités et de légumes cuits, ceux qui ont besoin de plus complèteront par un peu de riz, des lentilles, 1 ou 2 pommes de terre…Vous pourriez par exemple servir soit tout séparément mais aussi sous forme d’une salade composée ( haricots verts, oignons, lentilles, pomme de terre, betterave crue, salade, persil frais et séché…).

Ingrédients ; pour 3 à 4 portions

150 gr de farine de pois chiche

1/4 de c à c de levure ( SGSP )

1/2 c à c de sel

3 c à c d’origan

130 gr de crème d’amande ou de soja

Appareil ;

2 oeufs

180 g de crème de soja

Sel gris

Garniture ;

4 tomates ( allongées ) environ 350 g ( émondées de préférence )

1 oignon rouge

1 gousse d’ail

1 grosse c à s de tapenade noire

5 à 6 grosses feuilles de basilic frais

1 c à s de pecorino

Préparer la pâte en mélangeant farine, levure, sel, puis le reste des ingrédients. Couvrir, réfrigérer 1h ou 2 , voire toute une nuit.

Faire revenir dans une poêle préchauffée la gousse d’ail entière puis ajouter l’oignon émincé. Dès qu’il commencent à dorer ajouter les tomates coupées en rondelles épaisses, saler, laisser cuire un peu moins de 10 minutes, le temps nécessaire pour qu’elles compotent légèrement.

Retirer la gousse d’ail, saler, ajouter le basilic ciselé.

Fouetter les oeufs, la crème et une pincée de sel avant de verser l’appareil sur les légumes encore dans la poêle. Mélanger délicatement de façon à bien récupérer les sucs, sans écraser les tomates.

Façonner un moule à tarte ( cf les notes ), étaler sur le fond de tarte la tapenade puis ajouter les légumes de la poêle. Répartir les feuilles de basilic en les enfonçant légèrement, parsemer le pecorino.

Enfourner à 180°C pour 30 minutes

Note ;

Comme souvent, les pâtes que je vous propose ne sont pas très conventionnelles et nécessitent de sortir un peu des techniques de cuisine traditionnelle. Ici la pâte est molle, voire gluante, jusque là ne vous inquiétez pas, c’est normal. Ne cherchez pas à l’étaler au rouleau à même le plan de travail, vous allez me détester :-(

Vous pouvez commencer à l’aplatir à la main, posée entre une feuille de cuisson et un film plastique. Gardez la bien recouverte et placez la au frigo. Souvent je le fais la veille, la pâte passe donc toute la nuit au frigo. Le lendemain, laissez la pâte sur le papier cuisson, toujours recouverte d’un film plastique vous pourrez commencer à l’étaler au rouleau( sur le film plastique…). Soulevez la pâte avec le papier, placez le tout dans un moule et finir le façonnage à la main ( en vous aidant si besoin du film plastique ). Si elle est de nouveau trop molle, trop collante, vous pouvez la remettre au frigo, on peut aussi s’en sortir en travaillant la pâte en humidifiant très légèrement ses mains.

%d blogueurs aiment cette page :