Après les tomates crues que l’on a tous utilisé durant ces derniers mois et avant de passer au potimarron que l’on utilisera tous ces prochains mois… je vous propose une poêlée légère de légumes cuits à base de tomates cerise et de champignons.

C’est une recette de légumes  idéale à faire lorsque l’on n’a pas trop de temps pour cuisiner, la cuisson est très rapide, les légumes sont à peine cuits.

Cette poêlée accompagnera facilement n’importe quel repas, qu’il soit végé ou non, en ajoutant des petits morceaux de tofu, ou bien un mélange lentilles ou pois chiche et/ou riz, ou encore pour accompagner un poisson, une viande blanche ou une omelette.

Simple, bon, sain, léger et rapide…

Si vous avez du mal à trouver l’ inspiration pour cuisiner les légumes,  cliquez sur « légumes » ou  » salade  » dans les « mots nuages » à droite sur la page du blog, vous y trouverez plein d’autres idées, cela peut vous aider. En même temps je crois que je n’ai pas une seule recette salée qui n’est pas à base de légumes

Si avec ça vous ne mangez pas plus de légumes !…

 

 

Ingrédients ;  Pour environ 2 portions

250 gr de champignons de Paris coupés en 4

Une trentaine de petites tomates cerise coupées en 2

1 gros oignon rouge émincé

Environ 6 olives vertes de qualité coupées en morceaux

Sel gris

Crème végétale ( soja, amande ) ou filet d’huile d’olive

 

Dans une poêle chaude saisir l’oignon rouge, le laisser s’attendrir quelques minutes en ajoutant dès qu’il attache un peu ( très peu ) d’eau.

Ajouter le reste des légumes, saler, laisser cuire en remuant à peine quelques minutes.

Déglacer la poêle avec un peu de crème, ou une petite c à s d ‘huile d’olive,  ajuster si nécessaire l’assaisonnement.

Servir…

 

Note ;

Attention, certain auront du mal avec la peau des tomates …Si  le temps ne vous manque pas, vous pouvez toujours les émonder en sachant que dans ce cas vous enlevez aussi une grande partie des antioxydants. Vous pourrez toujours vous rattraper en préparant plus tard des recettes avec des sauces tomates qui sont encore plus riches en lycopène que la tomate crue, sans oublier d’ajouter après cuisson une petite touche d’huile d’olive ( ou autre ) qui augmente son assimilation…

%d blogueurs aiment cette page :