Je vous propose un pain tout doux, bien moelleux, plus gourmand qu’un pain traditionnel ( très peu…), mais bien moins riche et bien plus sain qu’une viennoiserie. Le deal idéal pour se faire du bien sans se faire du mal

Je suis partie un peu sur les même bases que cette recette, le cacao en plus…

Si vous me suivez un peu, vous savez maintenant qu’une des conditions qui font qu’un pain soit le plus sain possible  est d’utiliser du levain, donc on évite les pains classiques à la levure pour un usage quotidien  ( je vous laisse cliquer si vous souhaitez  plus d’infos...ici  et ici  )…

Les autres conditions sont bien sûr la qualité de la farine utilisée, mais aussi la température de cuisson. Malheureusement pour obtenir un pain avec une belle croûte il faut enfourner à une température élevée avoisinant les 230°C. C’est grâce à elle  qu’on obtient la réaction de maillard, certes recherchée en technique culinaire mais diabolisée par les cancérologues…( c’est pourquoi avec ma façon de faire ( cf lien au dessus ) qui utilise une cuisson à 180°C, j’obtiens un pain plus moelleux, type pain de mie, que croustillant. Personnellement cela me va très bien, mais certains, pour qui le pain se doit d’avoir une belle croûte, pourraient être déçus…

Bien que cette température de 180°C ne soit pas non plus  totalement sans conséquence, cela reste de toute façon bien plus sain qu’une température de 230°C…). J’avais déjà fait un article sur les conséquences d’une mauvaise utilisation des températures ici

À défaut d’avoir du levain pour faire cette recette je vous ai mis  aujourd’hui des liens pour vous distraire , la prochaine recette sera plus simple… que des légumes…si non vous pouvez aussi vous mettre au levain… 😉

 

Ingrédients ;  pour un petit pain cuit dans un moule de 20 cm

300 gr de farine d’épeautre T80

120 gr de levain

30 gr d’huile de noisette

40 gr de miel

50 gr de cacao  ( poudre de cacao non sucré type Van Houten )

1 c à c de cannelle

1 c à c rase de sel gris

200 gr d’eau

 

Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, la cannelle et le cacao.

Faire tiédir l’eau juste assez pour faire fondre le miel et émulsionner le tout avec l’huile.

Ajouter dans le saladier, le levain, mélanger rapidement à la spatule, puis l’eau, continuer le mélange jusqu’à ce que l’eau soit absorbée. À partir de là, pétrir la pâte à la main environ 5 minutes.

Déposer la boule de pâte dans le moule recouvert d’un papier cuisson.

Couvrir le moule avec de l’aluminium ou un plat, de sorte que la pâte ne les touche pas lorsqu’elle aura gonflée.

Placer le moule dans le four éteint porte ouverte. La lumière à l’intérieur du four permettra de maintenir une chaleur idéale pour la poussée du pain.  Le laisser ainsi 6 à 8h, la pâte va gonfler…

Sortir le moule du four, le préchauffer à 180°C et enfourner tel quel.

Laisser cuire 45 à 50 minutes plutôt dans la partie basse du four.

Note ;

N’ajoutez pas de l’eau trop chaude dans le mélange farine au risque de diminuer l’activité du levain…

 

 

%d blogueurs aiment cette page :