Une poêlée tous légumes pour une recette gourmande et légère ( si si c’est possible wp-monalisa icon…) que l’on pourra servir, suivant ses choix alimentaires, accompagnée de fromage de chèvre frais ou d’un fromage de soja lacto-fermenté.

Une recette qui peut suffire pour un diner léger et digeste. Pour un repas plus consistant, mais tout aussi bien combiné, on évitera viande ou poisson au profit d’une petite quantité de céréales voire de légumineuses… Le  « fromage »  de soja ou de chèvre associé aux graines de courge apporte suffisamment de protéines pour au moins un des deux repas d’une journée, nul besoin de surcharger son organisme en protéine.

En dehors de cas spécifiques, les besoins en protéines sont d’environ 0,8 g/kg de poids corporel.

Si vous consommez 2 portions de protéines animales /par jour, votre consommation moyenne quotidienne de protéines a des chances de frôler l’excès.

Quand on sait qu’une portion moyenne de viande ou de poisson tourne plus souvent autour de 130 ,150g que des 100gr habituellement donnés comme référence, qu’il faut, en plus des protéines provenant de la viande ou du poisson, comptabiliser celles provenant des laitages, des céréales, et autres végétaux… et après un petit calcul rapide, on peut comprendre plus facilement cet excès.

Petit calcul  ; si votre poids est de 60 kg , 48 gr de protéines quotidiennes sont suffisantes, si vous êtes plutôt autour des 80kg, il suffira de 64 gr de protéines/ jour pour couvrir vos besoins.

Et pour info, avec 2 portions moyennes de viande ( de 130 g ) dans la journée on est  déjà proche des 80 gr de protéines …il vous reste à comptabiliser tout le reste  ( fromage, yaourt, céréales, oléagineux….)…

La consommation de  protéines en excès sur le long terme a de grande chance d’acidifier et de fatiguer l’organisme avec un risque de voir apparaitre divers problèmes tels de l’ostéoporose, des troubles articulaires ou liés à un dysfonctionnement des reins et du foie. De plus, l’excès de consommation de viande ou produits dérivés a de grande chance d’augmenter la concentration d’acides gras saturés vecteurs entre autre de cholestérol nuisible pour le bon fonctionnement des  artères et par conséquent du coeur…

Donc oui aux protéines, elles sont même primordiales, mais sûrement pas en quantité excessive …Ne pas oublier que les protéines ne se trouvent pas QUE dans les produits animaux et qu’une seule portion de viande ou de poisson/ jour, si vous en consommez, suffit à couvrir vos besoins dans le cadre d’une alimentation déjà équilibré. Si vous le souhaitiez, avec même une portion un jour sur deux vos besoins pourraient être comblés…

 

Pour quelques infos sur  les graines de courge c’est par ici

 

Ingrédients ;  3 à 4 portions

1 butternut d’ environ 1 kg

6 gros champignons

1 oignon rouge

60 gr de roquette

40 gr de graines de courge ( + pour servir )

1/2 gousse d’ail

2 c à s d’ huile d ‘olive fruité

120 gr de fromage de chèvre frais ou du fromage lacto-fermenté type sojami noix ou ail et fines herbes

 

Préparer les légumes de la poêlée en éminçant les champignons, l’oignon rouge et en coupant en morceaux uniformes de la courge butternut ( épluchée ).

Dans une poêle bien chaude saisir l’oignon quelques instants avant d’ajouter les champignons, laisser cuire jusqu’à ce que ces derniers  aient finis de rendre leur eau puis ajouter les cubes de butternut. Saler, couvrir, laisser cuire jusqu’à tendreté du butternut tout en remuant régulièrement ( finir la cuisson à découvert si les légumes rendent de l’eau ).

Préparer le pesto en mixant la roquette, la 1/2 gousse d’ail, les graines de courge, l’huile d’olive et quelques pincées de sel gris.

Servir  cette poêlée de légumes avec un peu de pesto,  environ 30 à 50 gr de fromage de chèvre ou de soja / pers et quelques graines de courge.

 

Notes ;

Le reste du pesto pourra être servi sur des tranches de pain au levain naturel ou sans gluten au sarrasin.

%d blogueurs aiment cette page :