Le mois de Janvier est  peut être pour certains d’entre vous la période idéale permettant de faire la transition vers une alimentation plus saine.

Après les vacances scolaires, Noël, le jour de l’an, et toutes les occasions de manger à profusion durant cette période, il est temps maintenant de se faire du bien autrement …Pourquoi ne pas profiter de ce mois de janvier pour vous retrouver et découvrir vos   » vrais besoins « . Pas ceux dictés par le cerveaux, l’émotionnel, ni même ceux dictés par la société, mais vos besoins réels, ceux qui vous permettront  d’être en forme, bien dans votre corps et votre esprit…

À essayer pendant ce mois de janvier ;

  • Réduire un peu les quantités.  Plusieurs options possible ;  soit  réduire les quantités de façon globale sur la journée si vous y arrivez.  Décider de faire un repas plus léger tous les soirs de ce mois en dressant dans des assiettes à dessert. En choisissant l’option du repas  « dîner de légumes » +  ( si faim ) 3 c à s de légumineuses ou de céréales sans gluten. Les trois options peuvent aussi s’alterner pour un côté moins routinier…
  • Supprimer tout ce qui contient des additifs. Prenez l’habitude de lire les étiquettes sur les produits que vous achetez.
  • Supprimer  autant que possible les céréales contenant du gluten  ( Sauf éventuellement en petite quantité le petit épeautre ). Profitez de cette période pour tester d’autres céréales et mettre plus souvent à l’honneur les légumineuses.
  • Si vous consommez des laitages et du fromage, profitez de ce mois de janvier pour privilégier ceux au lait de brebis ou de chèvre et/ou  des yaourts natures au soja en privilégiant le bio et ceux aux probiotiques.  Réussir à supprimer tout ce qui est au lait de vache durant cette période serait un vrai plus détox pour vous …
  • Avoir un fruit ou un légume aux quatre repas de la journée   (matin, midi, après midi et soir ).
  • Arrêter  de cuire à 200°C et plus …Essayez de ne pas dépasser les 180°C en température de cuisson, et diminuez encore cette température à chaque fois que cela est possible.  Les habitudes sont tenaces, en prendre déjà conscience durant cette période est une bonne chose …
  • Commencer votre journée,  donc à jeun, par un verre d’eau + le jus 1/2 ou 1/3 de citron ou par un jus de légumes à l’extracteur  ( voire à la centrifugeuse ).
  • Cloturez votre journée par une tisane de thym, de verveine ou  de tilleul.

 

  • Pour finir, et uniquement pour ceux qui  ressentent un vrai besoin de changement  sur le long terme dans leurs habitudes alimentaires, je conseille durant ce mois de  prendre l’habitude  de préparer les repas en gardant à l’esprit qu’ une portion de viande, ou de poisson  ne se mélange pas avec un féculent…Pour faire au plus simple pensez ; légumes + féculents et viande/poisson + légumes.

Des nuances et des adaptations sont bien sûr possible, sans  toutefois perdre de vue  la physiologie digestive…c’est un apprentissage personnalisé qui serait trop long à développer ici … mais cette façon de faire, même en ne gardant que les  grands principes,  peut peut être vous aider dans vos nouvelles résolutions de bien-être, en vous donnant à la fois une ligne directive pour la construction de vos repas et en allégeant votre digestion wp-monalisa icon

à chacun de trouver ce qui lui convient le mieux …

En Février, vous pourrez réintroduire  ce qui vous a le plus manqué durant cette période…Qui sait, peut être que finalement vous aurez pris conscience que pas grand chose ne  vous manque vraiment et que rien n’est interdit, tout est toujours possible, donc pas de frustration, que du bon sens.

Le sandwich baquette vous a terriblement manqué ? allez y !  Si c’est vraiment un plaisir,  prenez le temps au moins de le savourer  et programmez vous ce petit plaisir 1 ( peu être 2 …)  fois par semaine. Je donne l’exemple du sandwich, mais c’est la même chose pour le gâteau au chocolat  wp-monalisa icon…à condition évidement que tout le reste de la semaine vous soyez dans le bon..évidemmentwp-monalisa icon

Sur ce, revenons à ma recette de chou-fleur.

Une crème au lait d’amande, du chou-fleur cuit de préférence à la vapeur, et une pseudo chapelure de noisettes et graines de sésame, c’est tout !

C’est bon, sain et léger :-)

 

 

Ingrédients ;    3 à 4 portions

Un beau chou-fleur à cuire al dente à la vapeur ( adapter le temps de cuisson pour qu’il ne soit pas tout mou prêt à être écrasé en purée…)

250 ml de lait d’amande ( Nature )

80 ml de crème d’amande  ( briquette de 200 ml )

30 gr d ‘arrow root ( fécule  ), un peu plus si l’on souhaite une texture type béchamel

Sel gris

1 c à c bombée d’oignon séché

1 pointe de couteau d’ail en poudre

1 c à c d’ huile de noisette

3 c à s rase de levure de bière

Mélange de 2 c à s de noisettes moulues + 2 c à s de gomasio ( mélange de sésame pilé, torréfié, salé au sel gris )

 

Faire chauffer le lait d’amande, avec l’oignon séché, le sel, et la poudre d’ail.

Pendant ce temps, mélanger à part la crème d’amande et la fécule , verser un peu de  « lait » chaud, fouetter, remettre  le  tout dans la casserole du lait. Sur feu doux, laisser épaissir légèrement  en remuant constamment.

Hors feu, ajouter l’huile de noisette et la levure de bière. Goûter, rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

Verser la crème d ‘amande sur le chou-fleur chaud disposé dans un plat, parsemer du mélange noisettes/ gomasio.

Remettre au four ( préchauffé ) rapidement si besoin.

 

 Note ;

Gardez un peu de lait à disposition pour allonger ou pas la crème en fonction de la texture désirée. Certains préfèreront une crème plus épaisse d’autres plus fluide, à vous d’adapter…

Techniquement parlant, vous pouvez remplacer la levure de bière par du fromage de brebis type Pecorino.

 

Planning des ateliers cuisine saine sur Pavalas  pour février/mars est publié …

%d blogueurs aiment cette page :