Des recettes pour toute le famille, des recettes sans gluten des recettes sans blé des desserts sans céréales beaucoup de recettes de légumes des recettes toujours allégées en sucre des recettes végétaliennes d'autres végétariennes des recettes qui respectent les principes de combinaison

D’où me vient cette idée ? des bienfaits évident de l’alimentation anti-inflammatoire bien sûr, mais plus particulièrement d’une recette proposée par le Dre Serfaty-Lacrosnière.

Alors soyons clair, une alimentation anti-inflammatoire peut sans problème se passer de pain… Elle  doit avant tout miser sur une grande quantité de végétaux bios si possible, avec un maximum de crus, sur des apports  adéquats d’oméga-3 tout en respectant le bon équilibre  omega-3 et oméga-6, sur l’utilisation d’une cuisson proche des 120°C, sur la suppression des aliments ou associations d’aliments hyperglycémiants et raffinés, la suppression du lait de vache, une faible consommation de viande, une alimentation  semi-végétarienne ou végétarienne.

Dans certains cas on peut encore aller plus loin en supprimant les aliments responsables d’allergies, comme la plupart des céréales, le café, l’alcool, tous les produits laitiers…

Avant d’en arriver jusque là, il faut surtout s’écouter, écouter son corps et adapter son alimentation en fonction des réactions et de ses besoins.  Suivre à lettre une recommandation, quelle qu’elle soit et non adaptée à votre profil,  peut créer plus de problèmes qu’elle n’en résoudra…Ne tombez pas dans l’excès, une alimentation qui comporte beaucoup d’interdits est une alimentation très difficile à suivre et ne devrait concerner que les personnes ayant une maladie inflammatoire dont la suppression de tel ou tel aliment apporte un réel mieux être…

Ceci dit, les recommandations validées, concernant l’équilibre oméga3/6, la température de cuisson à abaisser,  une alimentation à faible IG ou modéré et à dominante végétarienne ou semi-végétarienne c’est à dire flexitarienne, sont plutôt simples à suivre, sans risques et bénéfiques pour tous… donc on s’y met ;-)

Revenons à mon pain …

 

Des recettes pour toute le famille, des recettes sans gluten des recettes sans blé des desserts sans céréales beaucoup de recettes de légumes des recettes toujours allégées en sucre des recettes végétaliennes d'autres végétariennes des recettes qui respectent les principes de combinaison

La recette originale contient du yaourt , du levain déshydraté , de d’huile d’olive, du lin, et pour moitié du seigle, le reste du blé…La cuisson se fait à 120° et dure 50 minutes…

La première chose que j’ai  voulu changer concerne l’utilisation du levain déshydraté qui ne sert à rien puisque il est inactif. Je l’ai donc remplacé par du levain chef d’épeautre nourrit tant pour tant. Le levain naturel ( farine + eau ) est la seule solution pour faire du pain un aliment sain  ( Je vous laisse cliquer sur les mots en gras pour plus d’informations )…

Je n’ai pas mis de seigle, ni de farine de blé , j’ai choisi l’épeautre et le petit épeautre.

J’ai remplacé le yaourt par du yaourt de soja contenant des lactobacillus.  Les probiotiques ( tout comme les prébiotiques ) sont  importants dans l’alimentation anti-inflammatoire et la recette de base utilise un yaourt au bifidus.

Je n’ai pas mis d’huile.

Il y a eu  2 h 45  de cuisson pour obtenir le pain affiché sur le blog.

J’étais très curieuse de voir le résultat obtenu sur un pain cuit à 120°C,  utilisant un vrai levain et  composé de 50%  de petit épeautre ( donc avec moins de gluten )…

Au final avec ces petits changements, la recette est un peu plus à l’image de ce  que je peux attendre d’un pain sain que la recette originale et le résultat est vraiment très proche de mon pain habituel…Ne vous attendez pas non plus à une croute croustillante, mais à un pain moelleux se rapprochant un peu  de la texture du pain de mie.

Si cette façon de faire peut aider certain d’entre vous à ( re )consommer du pain de temps en temps, surtout ne vous en privez pas, c’est à découvrir…

 

 

Ingrédients ;

125 g de farine d’épeautre 1/2 complet

125 g de farine de petit épeautre

125 gr de levain d’épeautre ( nourrit tant pour tant )

50 gr de yaourt de soja

20 gr de graines de lin moulues

1/2 à 1 c à c de sel  ( j’ai mis 1/2 c à c )

120 ml d’eau

Mélanger les farines, le lin et le sel.

Ajouter le levain, mélanger, puis ajouter le yaourt, et l’eau.

Pétrir la pâte à la main environ 4 à 5 minutes , former une boule, la placer dans une petite cocotte ( recouverte d’un papier cuisson ), poser le couvercle dessus.

Laisser lever toute une nuit dans un endroit tempéré.

Le matin, placer la cocotte fermée dans le four préchauffé à 120°C, laisser cuire 2h45…

Démouler, remettre le pain dans le four éteint sur la grille environ 1/2 heure ou plus…

Laisser complètement refroidir avant de découper le pain.

 

Note ;

Le pain se congèle très bien…

%d blogueurs aiment cette page :